A découvrir... sur Internet

Une nouvelle terre de mission…
Bouddhisme_Shinnyo-en_au_Kenya.jpgLe bouddhisme s’implante en Afrique !

Quand on évoque la diffusion du bouddhisme à travers le monde, on pense rarement à l’Afrique… Et pourtant, depuis quelques années, le bouddhisme s’y implante de manière significative et, apparemment, de façon durable ! Au point que certains pays d’Afrique occidentale ou orientale - le Kenya, le Cameroun, le Mali ou le Congo… - comptent aujourd’hui plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de bouddhistes !

Sri-Lanka

Sri-Lanka_ordination-arbres.jpg"Ordinations" d’arbres pour lutter
contre la déforestation

Pour la première fois au Sri Lanka, ont eu lieu des « ordinations d’arbres » par des moines bouddhistes, afin de protéger les forêts de la destruction. Initiée en janvier dernier, cette pratique a pour but de dissuader les bûcherons et cantonniers d’abattre un arbre, par respect pour ce que représente la robe safran du bonze dont ce dernier a été enveloppé. Plusieurs de ces cérémonies, organisées par le Centre for Environmental Justice (CEJ) en collaboration avec les communautés locales et différentes organisations écologistes, se sont tenues depuis janvier dernier, dans la forêt de Nilgala, au centre du pays, gravement touché par la déforestation.

Japon

Japon_Temple-manga.jpgUn temple bouddhiste attire les visiteurs
avec des personnages de mangas

Le temple Shoeizan Ryohoji, vieux de 400 ans, est un temple de l’école Nichiren Shu situé dans un quartier résidentiel de l’ouest de Tokyo. Pour remédier au manque de fréquentation des fidèles, Nichiko Nakazato, son abbé âgé de 49 ans, a trouvé un moyen d'attirer plus de visiteurs avec une signalétique très inspirée… par les mangas !
Nichiko Nakazato a engagé une artiste pour renouveler la représentation de Hārītī, appelée aussi Kishimojin, une divinité bouddhique vouée à la protection des enfants, des accouchements sans complication et à l'harmonie générale de la famille. Le temple accueille désormais les visiteurs dans une ambiance colorée, et cible avant tout les jeunes. Tout a été repensé, les décors, les événements, et même les o-mamori (amulettes) qui affichent dorénavant les effigies de la divinité devenues une « kawaii » !

Birmanie

Anisa-Holmes_Buddhist-monks.jpgDes moines bouddhistes
de plus en plus "jusqu’au-boutistes
"...

Un projet de loi bannissant les mariages interreligieux jette un trouble croissant en Birmanie et à l’étranger. Porté depuis un an par les extrémistes du Mouvement 969 de U Wirathu et de l’Association pour la protection de la race et de la religion, qui s’estiment menacés par les musulmans, le texte a reçu le soutien des hautes autorités. En mars, le président birman, Thein Sein, a créé un comité de 12 experts qui devrait rendre ses conclusions d’ici le 30 juin. En l’état, la loi obligerait les femmes désirant se marier avec un non-bouddhiste à demander une autorisation. La Birmanie envisage aussi de mettre en place des restrictions pour les conversions religieuses, selon un projet de loi publié mardi par la presse officielle. Selon le texte, qui n'a pas encore été débattu au parlement, les Birmans voulant se convertir devraient obtenir l'autorisation préalable d'une autorité locale spécialement créée.

Corée du sud

Coree_sejour-temple-haeinsa.jpgTourisme dans les temples,
le temps d’une quinzaine...

Temple de Haeinsa, Corée du Sud – Si les moines sentent la présence des intrus, ils n'en laissent pourtant rien paraître. Impassibles, quoique bien au fait de l'attention qui leur est portée depuis qu'on permet à des touristes de tous horizons de venir séjourner dans une quinzaine de monastères pour expérimenter leur style de vie.
Contrairement à bon nombre de retraites religieuses, l'expérience des visiteurs est ici plus participative que passive. C'est ainsi que, dès leur arrivée, les étrangers doivent abandonner le monde moderne, mettre de côté leur téléphone cellulaire et leurs vêtements colorés pour enfiler le costume marron des apprentis moines.