Documents à écouter

rubrique en cours de réalisation...

Pour être tenu informé des prochaines nouveautés de notre site
abonnez-vous gratuitement à "La Lettre de l'UBE"
(formulaire d'inscription dans la colonne de gauche ci-contre)

 

Nous vous proposons, dans cette rubrique, d'accéder à deux types de documents :

  • l'enregistrement de conférences-débats publiques, proposées par l'UBE
  • l'enregistrement de documents sonores représentatifs des différentes traditions bouddhiques

 

Conférences-débats

« Le bouddhisme : une philosophie du bonheur ? »

Cornu-Philippe_Bouddhisme-philo-bonheur.jpgConférence proposée dans le cadre des "Soirées rencontres et découverte" du programme de l'IEB, au CIDEB, le jeudi 28 novembre 2013, avec Philippe Cornu

Rencontre aevc Philippe Cornu, à l'occasion de la parution de son nouvel ouvrage. Celui-ci a pour objectif de "dépoussiérer" notre vision simpliste et erronée du bouddhisme. À travers douze thématiques essentielles, il nous invite à clarifier les notions essentielles de cette voie spirituelle exigeante et à nous interroger sur ses rapports ambigus avec l'Occident contemporain qui tend à l'instrumentaliser sans vergogne. Il s'agit d'éclairer les non-bouddhistes sur ce qu'est ou n'est pas le bouddhisme, et de "réveiller" les bouddhistes qui véhiculent eux aussi des préjugés bien ancrés sur leur propre religion.

=> écouter l'enregistrement

 


« Bhikkhu occidental dans les pays du Theravāda »

Conférence proposée dans le cadre du programme "L'IEB hors les murs", au Dojo Zen de Paris, le mardi 15 octobre 2013, avec Emmanuel Ollivier

phra-farang-in-Thailand.jpgComme tout autre "étranger", les bhikkhu d'origine occidentale, en Asie du sud-est, sont appelés "farang". Une expérience vécue par Emmanuel Ollivier durant une année, en 2006, quand cet adepte du Zen décide de "prendre les préceptes" dans la tradition du Theravāda afin de connaître la vie "monastique" traditionnelle du bouddhisme sud-asiatique.
Emmanuel Ollivier évoque son séjour en Thaïlande, au Laos et au Cambodge, à la recherche du bouddhisme "authentique", la pratique des règles dans le bouddhisme Theravāda, la vie dans la forêt, le statut du bhikkhu au quotidien... mais aussi ses désillusions vis-à-vis des aspects culturel, religieux et financier du bouddhisme, ainsi que l'expérience de son "retour" à la vie civile...

=> écouter l'enregistrement


« Le vocabulaire "christianisé" du bouddhisme »

Conférence proposée dans le cadre du programme "L'IEB hors les murs", au Dojo Zen de Paris, le samedi 12 octobre 2013, avec Dominique Trotignon

Buddha-christianise-1.jpgDepuis le Moyen-Age, des Occidentaux se sont intéressés au bouddhisme. Ils ont tenté d’en rendre compte à travers le vocabulaire qui leur était familier : celui de la religion chrétienne. Ainsi parle-t-on aujourd’hui couramment de « moines » et de « laïques » bouddhistes, de « sagesse » et d’« éthique » bouddhiques, ou encore de « préceptes » et de « méditation », d’« amour » et de « compassion », de « conscience », de « réincarnation »...
Ces termes sont-ils vraiment fidèles aux significations du vocabulaire bouddhique d’origine indienne ? Le principe de la traduction n’est pas condamnable, mais il peut détourner d’une juste compréhension des spécificités du bouddhisme. N’a-t-on pas ainsi, sans le vouloir, « christianisé » le bouddhisme ?
A travers quelques exemples significatifs de cette méprise, Dominique Trotignon expliquera quelques termes fondamentaux du bouddhisme indien, tels qu’ils étaient compris et employés par le Bouddha et ses premiers disciples.

=> écouter l'enregistrement

 


Histoire du bouddhisme

Aux origines du Zen

Cycle de Conférences proposé dans le cadre du programme "L'IEB hors les murs", au Dojo Zen de Paris, durant l'année 2012-2013

Les fondamentaux du bouddhisme

Stupa in caitiya Bhaja-2.jpgsamedi 13 octobre 2012
avec Dominique Trotignon
Les traditions bouddhiques sont nombreuses, les idées et les principes qu'elles mettent en avant sont  variés et les textes qu'elles étudient et qu'elles ont produits sont innombrables... Au point qu'il semble parfois vain d'y chercher des éléments communs ! Que de distance, apparemment, entre la simple assise en zazen et les visualisations tantriques, l'étude des sutta du Theravāda et les récitations des écoles de la Terre Pure... Quels sont les points fondamentaux qui relient tous ces pratiquants à la famille bouddhiste ?
=> écouter l'enregistrement
 

Huineng.jpgLes écoles chinoises du bouddhisme et du Chan

samedi 1er décembre 2012
avec Catherine Despeux
Brève présentation de l'histoire du bouddhisme en Chine et son insertion dans la culture et la politique chinoises.
=> écouter l'enregistrement

Formation des différents courants du Chan
(VIIIe - XIe siècles)

samedi 9 février 2013
avec Catherine Despeux
=> écouter l'enregistrement
 

Etre « moine » dans le bouddhisme et le Zen

samedi 1er juin 2013
avec Yoko Orimo et Dominique Trotignon
moines.jpgLe mot "moine" est un terme d'origine chrétienne qui ne correspond guère au terme sanskrit bhikshu qu'il est sensé traduire... Même si le monachisme chrétien a quelques points communs avec la voie bouddhique du bhikshu - notamment une "règle", instituant une vie de type communautaire, fondée sur le célibat et l'abstinence sexuelle -, le terme "moine" ne permet pas de rendre toutes les spécificités, spirituelles et sociales, associées aux mots bhikshu et Vinaya.
On s'est attaché, au cours de cette rencontre, à définir les termes chrétiens et bouddhiques, selon les approches traditionnelles, et à présenter les évolutions particulières spécifiques au seul bouddhisme japonais où la voie du bhikshu et la pratique du Vinaya n'ont jamais été transmises ni appliquées. On s'interrogera donc aussi sur la pertinence de l'emploi actuel du mot "moine" dans la tradition occidentale du Zen - emploi qui, d'ailleurs, est en voie d'abandon dans certaines communautés (aux Etats-Unis, par exemple).
=> écouter l'enregistrement

 


« Souci de soi, conscience du monde »
Vers une religion globale ?

individuo-global-2.jpgConférence-débat proposée dans le cadre de la Journée de fin d'année du 23 juin 2012
avec Raphaël Liogier

Contrairement à la plupart des observateurs actuels qui prétendent que nous entrons dans une ère de « multiplication des croyances », Raphaël Liogier entend montrer dans son dernier ouvrage « Souci de soi, conscience du monde » que, sous des « emballages » multiples, tout le monde croit finalement de plus en plus... la même chose !
Cette croyance commune, il l’appelle « individuo-globalisme », car elle combine l’épanouissement de l’individu, son bien-être, la suprématie de la « vérité intérieure », l’actualisation d’un potentiel personnel secret... et, en même temps, une mystique du cosmos, de l’univers, du Tout, de la Nature en quelque sorte « divinisée ».
L’ouvrage montre aussi qu’il existe, d’un côté, des religions instituées pénétrées par l’individuo-globalisme - et le « bouddhisme occidental » en est un exemple particulièrement frappant...-, qui peuvent avoir plus ou moins de succès, mais surtout, d’un autre côté, une religiosité institutionnellement invisible qui s’imprime dans nos moindres actes quotidiens, même lorsque nous nous affirmons athées et officiellement incroyants ! Autrement dit, cette mutation religieuse est aussi le produit d’une lente révolution culturelle.
Il s'agit ici d'une description nouvelle de l’évolution de la mondialisation : non pas des « civilisations » se faisant face à l’échelle planétaire, mais une même culture dominante, produite par les sociétés industrielles avancées, qui se diffuse sous différentes formes ou « esthétiques », qu'elle soit assimilée et incorporée dans les différents contextes locaux, ou, au contraire, qu'elle fasse l’objet de réactions - par exemple à travers le(s) fondamentalisme(s). L’ouvrage montre ainsi à quel point la mondialisation n’est pas seulement un processus matériel mais aussi, et peut-être surtout, symbolique ; autrement dit : les croyances, elles aussi, se mondialisent !

=> écouter l'enregistrement

 


"Le bouddhisme n'existe pas"

interprétation et adaptation des textes religieux fondateurs
 

Rommeluere_bouddhisme-existe-pas_0.jpgConférence-débat proposée à la "Maison des Associations du XIVe arrondissement", le samedi 3 mars 2012
avec Eric Rommeluère et Thierry-Marie Courau

A l'occasion de la sortie en librairie de l'ouvrage d'Eric Rommeluère "Le bouddhisme n'existe pas", nous recevions l'auteur, Eric Rommeluère, enseignant zen et collaborateur de l'UBE, et Thierry-Marie Courau, dominicain et doyen de la Faculté de théologie de l'Institut catholique de Paris, pour un échange sur l'interprétation et l'adaptation des textes religieux fondateurs.

Ecouter l'enregistrement :
=> 1ère partie

=> 2e partie

En complément de cette conférence-débat, on pourra aussi consulter, sur Internet :
=> une interview filmée d'Eric Rommeluère présentant son ouvrage, sur le site YouTube : http://www.youtube.com/watch?v=C91rcIzmDq4
=> une interview audio d'Eric Rommeluère présentant son ouvrage lors de l'émission de France Culture, "Le Journal de la philosophie", sur le site YouTube : http://www.youtube.com/watch?v=INhuhumcR8s

 


"Les origines du bouddhisme"

Buddha_et_ascete.jpgUn cycle de quatre Conférences-débats proposé dans le cadre du programme "L'UBE hors les murs", au Dojo Zen de Paris, d'octobre 2011 à mars 2012
avec Dominique Trotignon

samedi 8 octobre 2011
Que savons-nous du Buddha historique ?

Grâce à l’étude des textes les plus anciens, les certitudes historiques augmentent… mais révèlent une histoire différente de celle à laquelle on s’était habitué !
=> écouter l'enregistrement

samedi 26 novembre 2011
Entre ville et forêt, comment vivaient les premiers bouddhistes ?
Depuis une vingtaine d’années, les chercheurs anglo-saxons ont ouvert des horizons nouveaux sur l’histoire des premières communautés bouddhistes de l’Inde ancienne.
=> écouter l'enregistrement

samedi 4 février 2012
La voie du Bodhisattva est-elle spécifique au seul Mahâyâna ?
L’idée d’une voie du Bodhisattva apparaît en Inde bien avant l’émergence du Mahâyâna… mais qui étaient et que pratiquaient les premiers Bodhisattva ?
=> écouter l'enregistrement

samedi 24 mars 2012
Que savons-nous des origines du Mahayana ?
De récentes découvertes archéologiques et littéraires bouleversent les « histoires officielles », tant universitaires que traditionnelles…
=> écouter l'enregistrement

 


"Bouddhisme occidental, bouddhisme occidentalisé"

conf-debat_Bdh-occidental_24-09-2011.jpgConférence-débat proposée dans le cadre de la Journée "Portes ouvertes" du 24 septembre 2011
avec Dominique Trotignon

On évoque souvent et on souhaite, plus souvent encore... l'émergence d'un "bouddhisme occidental". Mais, d'un autre côté, on assiste aussi souvent à une "occidentalisation" du bouddhisme qui consiste à "adapter" le bouddhisme aux valeurs de l'Occident contemporain...
A partir d'exemples concrets tirés de l'histoire de la diffusion du bouddhisme, en Chine notamment, Dominique Trotignon s'attache ici à définir les termes et à mettre en évidence les risques de certaines interprétations hâtives comme aussi de la traduction - fréquemment maladroite et malheureuse... - de certaines notions essentielles de la Doctrine bouddhiste.

=> écouter l'enregistrement

Cette conférence est aussi accessible en enregistrement vidéo...

 


"Quel est le devenir de l'homme, aujourd'hui devenu chose ?"

Les bouddhistes ont des choses à dire...

CouvPdM30.jpgConférence-débat proposée à la "Maison des Associations du XIVe arrondissement", le 16 avril 2010
avec Raphaël Liogier

A l'occasion de la parution du n° 30 de la revue "La pensée de midi", sur le thème "De l'humain - Nature et artifices", l'UBE proposait une rencontre-débat avec Raphaël Liogier, sociologue et philosophe, coordonateur de ce numéro.
Livré à l’industrie médicale, aux biotechnologies, au génie génétique, à l’eugénisme systématique bientôt peut-être, éventuellement au clonage thérapeutique et reproductif... quel est le devenir de l'homme, aujourd'hui devenu chose ?
Comment penser, désormais, l'humanité et ses caractéristiques ?  Quelle pertinence ont encore les définitions qu'en ont donné les philosophies et les religions des siècles passés, ou encore les discours scientifiques anciens et modernes, voire de ces dernières décennies ?...
Autant de questions sur lesquelles les bouddhistes peuvent avoir des choses à dire et sur lesquelles, d'ailleurs, un bouddhiste - l'américain Tenzin Robert Thurman - s'est exprimé dans ce numéro, dans une interview accordée à Raphaël Liogier.

=> écouter l'enregistrement

 

 

Documents sonores

Cette rubrique vous proposera de découvrir et d'écouter certains rituels ou récitations de textes bouddhiques, tels qu'ils sont effectués dans les diverses traditions.

Pour débuter cette rubrique (qui s'étoffera au fil des prochains mois...) :

  • Pûjâ récitée en pâli

La cérémonie (pûjâ) présentée ici est celle qu'effectue chaque jour un fidèle (upâsaka) de la tradition du Theravâda. Elle comporte trois parties principales : salutation (vandana) au Buddha, proclamation du Triple Refuge (ti-sarana) et des Cinq Préceptes (pañca-sîla).
=> accéder au document