L'oeuvre majeure du Zen sôtô

Orimo-Yoko_Shobogenzo-6.jpgShôbôgenzô, la vraie Loi, Trésor de l'Oeil - Tome 6 – Dôgen – traduction Yoko Orimo – éd. Sully – 32,00 €

Le Shôbôgenzô est un immense exposé, ou disons plutôt un immense kôan sur l’art d’interpréter la multitude des sûtra et des kôan auxquels il ne cesse de faire écho. Le Shôbôgenzô, en fait, n’est rien d’autre qu’une œuvre de traduction et de commentaires, de telle sorte que ce grand monument littéraire est, dès le début, lui-même interprétation. Cet art d’interpréter ne doit pas être un superflu littéraire ou intellectuel. Ce qui contribue à donner son unité interne à cette œuvre composite à multiples facettes est que toutes les sources relevées et incorporées dans l’économie du discours du grand maître japonais s’entrelacent intimement comme des lianes. En ce sens, traduire le Shôbôgenzô revient à faire une œuvre d’exégèse dans laquelle les rapports intertextuels, tant à l’intérieur du recueil qu’au niveau de l’ensemble du Canon bouddhique, prennent une importance primordiale.

Yoko Orimo est diplômée de littérature française de l’université de Waseda (Tôkyô). Elle résiude en France depuis 1979, où elle a poursuivi ses études, d’abord en philosophie, puis à la section des sciences religieuses de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (diplômée en 1998). Depuis, elle consacre sa vie à la traduction en français de l’œuvre de maître Dôgen, le Shôbôgenzô, dont les éditions Sully ont déjà publié les 5 premiers volumes.

achetez-chez-amazon.gif    Shôbôgenzô, la vraie Loi, Trésor de l'Oeil : Traduction intégrale - Tome 6