Les neurones de la spiritualité

Peut-on réduire les expériences religieuses à des observations médicales ?

moine-zen-en-meditation_Eberhard Grames_AFP_Droits-Reserves.jpgUne série de 5 émissions proposées par la Radio-Télévision-Suisse romande « Antenne 2 », du 25 février au 1er mars 2013

Avec les progrès de l’imagerie médicale, il est devenu possible de voir, avec grande précision, ce qui se passe dans le cerveau d’une personne en méditation ou d’une autre qui prétend avoir des visions.
Lorsque des neurologues s’intéressent à la religion, la proximité entre les sciences dures et les disciplines interprétatives posent de multiples questions.

Depuis une trentaine d’années, de nombreux scientifiques ont étendu le champ des recherches sur le cerveau. Dans l’immense champ de recherches, sont nés les concepts de "neuro-anthropologie", "neuro-théologie" et bien d’autre "neuro-quelque chose".
Les images de moines bouddhistes ou de nonnes carmélites en méditation, portant un casque bardé d’électrodes, ont fait le tour du monde et généré bien des réactions. Peut-on réduire les expériences religieuses à des observations médicales ? Peut-on stimuler le cerveau pour fabriquer des expériences mystiques ? Les expériences sur le cerveau induisent-elles une remise en cause des religions ? Ces interrogations et bien d’autres sont au cœur de cette série d’émissions. Pour en débattre, "A vue d’esprit" donne la parole à des scientifiques et à des spécialistes en sciences humaines.

Un sujet proposé par Jean-Christophe Emery
 

25/02/2013 : (1/5) La méditation sans religion

Depuis quelques années la méditation pleine conscience offre des techniques de gestion du stress et des émotions. Basées sur les pratiques du bouddhisme dépouillées de toutes références religieuses, ces exercices sont destinés à stimuler la conscience de soi. Ils s’adressent aussi bien à des personnes traumatisées, qu’à des professionnels du monde médical voire à tous ceux qui cherchent une méthode de diminution du stress.
Reportage à Genève, dans l’espace ouvert par Jean-Philippe Jacques, instructeur d’un programme de réduction de stress (MBSR), une technique mise au point aux Etats-Unis.
=> http://www.rts.ch/espace-2/programmes/a-vue-d-esprit/4650857-a-vue-d-esprit-du-25-02-2013.html
 

26/02/2013 : (2/5) Le corps et l’esprit

Dès les années 1980, les neurosciences se sont intéressées aux cerveaux des moines bouddhistes en méditation. En trente ans, ces recherches ont mis en évidence nombre de fonctionnements du cerveau qui accréditent l’idée que la méditation a des effets à long terme sur l’organisme.
Claude Welscher est historien des religions et psychologue, il pratique lui-même la méditation et nous propose d’entrer dans la proximité entre les recherches des scientifiques et les expériences des méditants.
=> http://www.rts.ch/espace-2/programmes/a-vue-d-esprit/4653962-a-vue-d-esprit-du-26-02-2013.html
 

27/02/2013 : (3/5) Vous avez dit "neurothéologie"

L’étendue des neurosciences, la progression de l’imagerie médicale et la diversification des recherches nous permettent de connaître de mieux en mieux les fonctionnement du cerveau lié à des expériences qualifiées de religieuses. Que se passe-t-il lorsqu’une personne a l’impression de se dissoudre dans le monde ? Qu’est-ce qu’une expérience de décorporation ? De transe mystique ? De "parler en langues" ? Le champ de recherches de la neurothéologie, depuis plus de 30 ans, tente de formuler des réponses scientifiques à ces expériences subjectives.
Pour faire le point, le professeur Jacques Besson, chef du Service de psychiatrie communautaire du CHUV (Lausanne), nous propose de revenir sur l’histoire de ces recherches étonnantes.
=> http://www.rts.ch/espace-2/programmes/a-vue-d-esprit/4657233-a-vue-d-esprit-du-27-02-2013.html
 

28/02/2013 : (4/5) Une affaire d’interprétation

Les sciences cognitives s’intéressent elles-aussi au fonctionnement du cerveau. Fabrice Clément est titulaire de la chaire des sciences de l’information et de la communication à l’Université de Neuchâtel. Il s’est passionné pour ces recherches et nous propose son décryptage des mécanismes du cerveau qui entrent en jeu dans la culture, les savoirs et les croyances.
=> http://www.rts.ch/espace-2/programmes/a-vue-d-esprit/4659663-a-vue-d-esprit-du-28-02-2013.html
 

01/03/2013 : (5/5) Croire, comprendre et éprouver

Refusant le réductionnisme qui consiste à croire que Dieu est une production de notre cerveau, différents interlocuteurs nous proposent leur regard sur les neurosciences. Leur position est claire : le cerveau n’explique pas tout ! L’interprétation de soi et du monde entre en jeu lorsqu’il s’agit de donner sens à une expériences.
Pour en parler : Stéphanie Clarke, cheffe du Service de neuropsychologie et de neuroréhabilitation au CHUV, Laurent Pfulg, psychologue et enseignant au gymnase de Beaulieu à Lausanne et Pierre-Yves Brandt, professeur de psychologie de la religion à l’Université de Lausanne.
=> http://www.rts.ch/espace-2/programmes/a-vue-d-esprit/4662433-a-vue-d-esprit-du-01-03-2013.html