Pour lever les malentendus...

Cornu-Philippe_Bouddhisme-philo-bonheur.jpgLe Bouddhisme, une philosophie du bonheur ?  Philippe Cornu – éd. Seuil – 21 €

Le bouddhisme est perçu comme une spiritualité thérapeutique, sorte de prêt-à-vivre pour un monde "zen". Cette simplification n'est que la plus visible de toute une série de réductions ou de mécompréhensions que cet ouvrage s'emploie à détecter et à défaire. Ainsi, le bouddhisme ne serait pas une religion, mais une philosophie. Autre malentendu : la méditation, réduite à l'introspection alors qu'elle est tournée vers la compassion universelle. Mais qu'est-ce que cette compassion ? Un simple élan du coeur ? Et l'ego ? Il n'aurait pas de réalité ? Ecarte-t-il pour autant la force de l'individualité ? Le livre éclaircit aussi des notions plus difficiles telles celle du karma, que l'on interprète à tort comme une prédestination, ou celle de la réincarnation. Il s'interroge sur la notion de "gourou", sur la non-violence et le végétarisme. Il se demande si le bouddhisme est un outil de développement personnel et quel bonheur il vise. Le livre s'achève par une question déterminante : les réductions dont est victime le bouddhisme ne serviraient-elles pas à répondre aux maux de notre société ? Réciproquement, les maîtres bouddhistes n'ont-ils pas contribué à nourrir tant d'erreurs en diffusant leur savoir en Occident sans s'interroger sur ce que cette "transplantation" engageait ?

Roger-Pol Droit - "Le Monde" du 26 septembre 2013
[…] le bouddhisme n'est pas un gadget jetable pour bonheur instantané. Avant de se repérer dans cet univers - qui en soi n'a rien de mystérieux, mais se révèle toujours plus déconcertant qu'on ne croit et plus exigeant qu'on ne dit -, il est nécessaire d'écarter préjugés et projections. Vrai connaisseur, Philippe Cornu s'y emploie dans un excellent et très utile essai. L'objet du livre est plus vaste que ne le suggère le titre, Le Bouddhisme : une philosophie du bonheur ? Car Philippe Cornu ne démonte pas seulement les préjugés et les usages abusifs qui s'amoncellent sur l'antique voie de délivrance. Il montre aussi combien le bouddhisme déconcerte nos catégories, ne correspondant ni à la notion courante de religion ni à l'idée habituelle de philosophie. Une foule d'explications font de ce volume un mode d'emploi précis, attentif aux nombreux bouddhismes existants.

Philippe Cornu est un des spécialistes du bouddhisme les plus reconnus en France. Il est notamment l'auteur, au Seuil, du Dictionnaire encyclopédique du Bouddhisme (2001) et de La Terre du Bouddha (2004), ainsi que de plusieurs traductions du tibétain parues en "Points sagesses". Il vit à Paris.

achetez-chez-amazon.gif    Le Bouddhisme, une philosophie du bonheur ? - Philippe Cornu

L'IEB vous propose de rencontrer Philippe Cornu lors d'une "Soirée rencontre et découverte", le jeudi 28 novembre 2013, pour un débat autour de son livre... Inscription préalable obligatoire !