Belgique

UBB-logo.jpgLe bouddhisme belge attend toujours sa reconnaissance... et le fait savoir !

Le tout nouveau Président de l’Union Bouddhique Belge (UBB), Carlo Luyckx (1), n'aura guère eu le temps de savourer son élection : il s'est aussitôt attelé au "serpent de mer" que représente la reconnaissance officielle du bouddhisme par l'état belge comme "philosophie non confessionnelle". Un dossier qui traîne depuis six ans, alors que l'UBB bénéficie déjà, dans le cadre de la loi du 24 juillet 2008, d'une dotation annuelle de 150 000 euros !
Profitant de l'approche des prochaines élections fédérales et régionales, l’UBB a donc adressé une lettre aux membres du gouvernement fédéral, des gouvernements régionaux et communautaires ainsi qu'à ceux des assemblées parlementaires pour attirer leur attention sur le fait que le bouddhisme reste désespérément en rade...
La non-décision du gouvernement est apparemment liée à la volonté de lancer, sous la prochaine législature, une révision en profondeur des mécanismes de financement des cultes et organisations philosophiques non confessionnelles, régis par un texte complexe et, surtout, vieux de 200 ans ! Dans sa lettre aux décideurs politiques, l’UBB - qui représente lus de cent mille pratiquants et sympathisants bouddhistes - rappelle son souhait d’être associée aux travaux de réflexion et aux consultations qui conduiront à la réforme projetée...

Plus de détails sur les sites Internet de :
=> L'Union Bouddhiste Belge : http://www.buddhism.be/fr/communiques/265-reconnaissance-du-bouddhisme
=> RTBF.be : http://www.rtbf.be/info/societe/le-bouddhisme-bientot-reconnu
=> La Libre Belgique : http://www.lalibre.be/actu/belgique/le-bouddhisme-belge-attend-toujours
 

Mariemont_Jour-du-bouddhisme.jpg

UBB_Carlo-Luyckx.jpgMembre fondateur et administrateur délégué du Centre Kagyu Samye Dzong de Belgique, Carlo Luyckx étudie avec Akong Rinpotché depuis 1970. Très actif dans la création des premiers centres bouddhistes de Belgique et dans l’étude de la peinture des thanka, il a entamé des études universitaires en 1984 et dirige depuis 1991 le Bureau de Liaison Bruxelles-Europe. Il est également, depuis 2000, échevin de l’état civil de la commune de Saint-Gilles. Il a été élu Président de l'Union Bouddhiste Belge (UBB), lors de l’Assemblée générale du 23 mars 2014.