Népal

Buddhist monks perform the purification ceremony for Boudhanath Stupa. Photo by Niranjan Shresth. From the guardian.com.jpgRéouverture du grand stūpa de Bodhnath à Katmandou

Le très célèbre stūpa de Bodhnath (également appelé Bouddhanath), à Katmandou, a officiellement été rouvert au public fin novembre, environ 18 mois après que le pays a été dévasté par un tremblement de terre et une série de répliques mortelles pour près de 9.000 personnes, sans compter la destruction d’habitations et autres bâtiments publics et privés, dont une centaines de monastères historiques, de temples et de monuments… Ce stūpa emblématique, l'un des plus hauts sites de pèlerinage bouddhiste du Népal, a été drapé pour l’occasion de drapeaux de prière colorés et couvert de fleurs pour marquer cette réouverture qui s’est déroulé sur trois jours de rituels de purification exécutés par les religieux bouddhistes.
Inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1979, le stūpa de Bodhnath est le premier monument majeur à avoir été entièrement restauré depuis le séisme du printemps 2015. Haut de 36 mètres, on pense généralement qu'il a été fondé par le roi Shivadeva (vers 590-604), bien que certaines chroniques date son origine du règne du roi Manadeva (464-505). Bodhnath se trouve sur une ancienne route commerciale du Tibet qui entre dans la vallée de Katmandou à travers le village de Sankhu, au nord-est du stūpa. Il est aujourd'hui l’un des centres importants de la communauté tibétaine du Népal, qui a construit plus de 50 monastères autour du stūpa, dont la plupart ont également subi des dégâts importants au cours des tremblements de terre de 2015.
Le coût de cette restauration, qui a débuté en mai 2016, est estimé à plus de 2 millions de dollars et 30 kg d'or, entièrement financée grâce aux dons de dévots et d'organisations bouddhistes du monde entier.

The three-day purification ceremony began last Friday. From thehimalayantimes.jpg     A monk carries incense around the stupa. From thehimalayantimes.jpg

Le gouvernement népalais a été la cible de nombreuses critiques en raison du manque de rapidité et d'efficacité dans sa réaction après la catastrophe. Les travaux de reconstruction ont été entravés par la bureaucratie, l'inefficacité et les luttes politiques intestines : il a fallu près d'un an au gouvernement pour mettre en place une autorité de reconstruction. En conséquence, 4 millions de personnes étaient encore sans abri durant l’hiver 2015-16. Néanmoins, dans un discours prononcé lors de la réouverture du stūpa, le Premier ministre , Pushpa Kamal Dahal, a loué l'effort de restauration financée par le secteur privé comme une «preuve que nous pouvons reconstruire notre patrimoine»… Cela dit, des milliers de Népalais attendent encore une compensation du gouvernement pour reconstruire leurs maisons détruites et des millions de personnes affrontent la perspective d'un deuxième hiver sans abri adéquat !

The newly repainted eyes of the Buddha are returned to their rightful place, their watchful gaze restored. From the guardian.jpgPour en savoir plus…

photos :
1. Buddhist monks perform the purification ceremony for Boudhanath Stupa. Photo by Niranjan Shresth. From the guardian.com
2. The three-day purification ceremony began last Friday. From thehimalayantimes.com
3. A monk carries incense around the stupa. From thehimalayantimes.com
4. The newly repainted eyes of the Buddha are returned to their rightful place, their watchful gaze restored. From the guardian.com

source : le site Internet de Buddhistdoor.net

Boudhanath Stupa reopens (The Kathmandu Post)
Purification rituals at ancient Bouddhanath stupa (The Himalayan Times)
Nepal earthquake: Boudhanath monastery reopened (BBC)
Nepal's quake-damaged Boudhanath stupa reopens (Channel News Asia)
Nepal's earthquake-hit Boudhanath stupa reopens after restoration (The Guardian)